AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Histoire continue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
R.Shaolan
Chercheur de Plumes
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/12/2009

Caractéristiques
Expérience:
750/1200  (750/1200)
Niveau: 2
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: L'Histoire continue   Mer 10 Fév - 19:26

    Le Soleil se levait une fois de plus sur Tokyo. Annonciateur du renouveau et du début d’un nouveau cycle, l’astre solaire éclairait le monde de son réveil céleste en mettant un terme au calme et à la sérénité apporté par sa jumelle et pourtant opposé, la douce Lune. Chaleureux et revigorant, il enhardissait le monde en lui conférant l’énergie nécessaire afin de surmonter une nouvelle journée. Se levant de l’ouest avec une paresse volontaire, les premiers rayons éclairaient déjà les rues de Tokyo et entamait le début d’une nouvelle journée…mais ici rien n’était moins vrai. Se levant de son long sommeil céleste, Shaolan ne pouvait que se demander si cet acte était nécessaire. L’astre perdait-il son éclat en vile gaspillage à éclairer ainsi cette ville désertique ? Conférait son énergie au simple vide ? Alors qu’habituellement les habitants de la métropole se seraient rué dans les rues afin de poursuivre leurs activités quotidiennes, faisant fît de l’effort monumental qu’avait dut effectué le Soleil pour être une fois de plus le premier à s’éveiller en cette douce journée. Mué par un rythme de vie étranger aux astres, les habitants de Tokyo auraient vite fait de partir travailler armé de leur stress permanent de réussite et de bienséance, avant de se laisser aller alors qu’enfin la Lune sortirait de son lourd sommeil. L’astre lunaire s’éveillerait pour surveiller la nuit de sa douce clarté, laissant tomber les masques de ceux qui depuis le début de la journée n’attendait que le moment propice à dévoiler la véritable partie qu’il cachait d’eux-mêmes, celle qui ne faisait jamais bon de révéler au grand jour. Le cycle perpétuel…mais alors que le décor se mettait en place, les acteurs ne virent jamais.

    Seule personne à se soucier de ce cycle naturel, Shaolan s’était éveillé au moment même où le soleil avait percé de ses premiers rayons les ténèbres de la nuit, prenant la place de la douce lune qui l’avait précédé. Accoudé à la fenêtre d’un appartement de luxe que Shaolan avait décidé « d’emprunter » pour la nuit, il fixait les rues désertiques. Regardant ce paysage pour le moins lugubre, semblable à un endroit que la vie elle-même semblait avoir préféré fuir, Shaolan ne pouvait s’empêcher de se demander ce qui avait bien pu se passer à une ville comme Tokyo pour qu’elle en vienne à se vider complètement de toute sa population. Il connaissait pourtant Tokyo et il ne pouvait comprendre comment un tel phénomène avait pu arriver. Cette ville enjouée et empreint d’un mouvement que même les astres n’arrivaient plus à suivre, ses habitants ne pouvait avoir simplement décidé de s’évader du calvaire de la grande ville pour un autre endroit. Une catastrophe naturelle ? Shaolan en doutait. Il avait vu les ravages qu’avaient causés le Grand Désastre dans un Tokyo qu’il venait tout juste de quitter et il étant certain que le tout n’avait rien à voir avec une quelconque manifestation de la puissance des éléments. Non, la désertion de toute vie n’avait rien à voir avec le Destin de ce monde ou de tout autre Tokyo, quelque chose de surnaturel se déroulait ici. Quelque chose de dangereux et de puissant s’était emparé de cette ville et en avait fait son théâtre, avec comme acteurs, ou plutôt improvisateurs, quelques personnes rassemblés depuis différents univers. Pour quel motif ? Dans quel but ? Le tout restait encore inconnu pour le jeune Shaolan, mais une seule était certaine, il ne faisait pas bon de rester ici…mais pour pouvoir s’enfuir, il aurait besoin d’aide.

    En ce monde, il n’existait aucune coïncidence. Tout était œuvre du Destin, Shaolan en était certain. Et si lui comme ses compagnons s’étaient retrouvé en ce monde, c’était pour raison…et cette dernière coïncidait certainement avec celle qui expliquait la présence de tiers autres personnes en cet univers. La rencontre de personnages n’ayant en premier lieu aucune possibilité de se rencontrer de par leur plan d’origine ajouté à la complexité de la trame contextuel, impliquant chacun dans des événements majeurs de leur réalité, ne pouvait être qu’un simple hasard. Après tout, depuis longtemps Shaolan ne croyait plus en cette fable que l’on comptait aux enfants pour leur assurer leur libre-arbitre et leur liberté, non au dessus d’eux, le Destin régnait. Tel un maître plaçant ses pièces sur le jeu du monde, le Destin jouait de leur personne sans se soucier de leur bon vouloir et encore une fois, Shaolan se retrouvait piéger dans un jeu d’échec où il ne serait que le pion…à moins qu’il ne puisse contrer ce dit Destin. En y mettant assez de force. En persévérant. En n’abandonnant pas ses rêves. En avançant sans jamais regarder en arrière…peut-être y arriverait-il ou encore mieux encore, peut-être arriverait-il à faire du Destin son propre pion, usant de ce qu’il lui offrirait à sa guise sans se soucier de ce dernier désirait.

      *Je n’ai pas à me laisser entraîner par le courrant…je peux moi-même en sortir et le suivre s’il m’en dit.*


    Son regard brillant de sa détermination, il reporta son attention sur l’extérieur en se décidant à faire de son mieux pour savoir que le Destin avait décidé de lui réserver afin de pouvoir se faire sa propre idée. Et alors qu’il prenait cette décision, une vague ombre passa dans le coin gauche de la rue. Simple passage furtif au travers des rues, Shaolan était pourtant certain d’avoir vu quelque chose ou plutôt quelqu’un…sans y penser plus longtemps, le jeune homme ouvrit la fenêtre et s’accroupit sur son rebord. Regardant la distance le séparant du sol, il approxima son saut…il pouvait le faire. D’un bond fluide et gracieux, il s’élança de la bâtisse vers la rue où il atterrit dans un bruit mât, accroupit sur ses jambes. L’action commençait. S’élançant à la poursuite de l’ombre qu’il venait tout juste de voir, Shaolan héla pour interpeller le prisonnier de cette dimension.

      « Hey…Attends. »
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire continue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire continue ! - A partir du 28/07
» L'histoire continue ! - A partir du 27/10
» L'histoire continue ! - A partir du 23/09
» L'histoire continue ! - A partir du 24/11
» L'histoire continue ! - A partir du 25/08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAMP's World :: Tokyo :: Maisons & Appartements :: ~ Appartement de Kudo & Himura-
Sauter vers: