AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Li Meïling
L'ex-Fiancée du Morveux
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/11/2009

Caractéristiques
Expérience:
870/1600  (870/1600)
Niveau: 4
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Mar 10 Nov - 1:09

[Premier Poste]

« Piou piou piou... Piou piou piou... Piou pi... »

Lentement, Meïling avait éteint son réveil qui était à côté de son oreiller, puis elle se redressa d’un bon. Une envie de crier sa joie lui accrocha dans les tripes mais elle dû se retenir, sa mère n’allait pas être contente d’être réveillée à cinq heures du matin. Vu comment elle était sévère... Mais aujourd’hui, c'était LE jour! Comme elle était contente elle par contre! En courant, elle sortie de son futon pour aller directement prendre une douche. Exceptionnellement, aujourd’hui, elle ne pratiquerait pas son entraînement quotidien. Cas très rare...

Les seules fois où elle ne pratiquait pas son entraînement, c’était quand elle devait se lever tôt pour prendre l’avion. Et aujourd’hui justement, elle allait le prendre. Et pourquoi? Pour aller voir son cousin préféré évidemment! Cela faisait maintenant un bon bout de temps qu’elle ne l’avait pas vu, et bien qu’ils s’échangeait des courriers et des e-mails, rien n’était mieux que de se voir face à face. Ses valises faites depuis trois jours maintenant, elle n’avait plus qu’à s’habiller d’un pantalon bouffant et d’un pull à col roulé. Il faisait froid au Japon à cette période de l’année.

Arrivant dans la cuisine, elle eut des étoiles dans les yeux. Des Pains à la Pêches, sa pâtisserie préférée! En voulant s’en emparer d’un pain, elle se reçut un coup de bâton sur les doigts avant qu’ils n’aient pu atteindre la délicieuse nourriture.

« Aïe! Non mais ça va pas!»

En regardant méchamment l’individu qui avait osé faire ça, elle fut très surprise de voir sa Mère. Elle qui pensait que la femme dormait encore. Se rattrapant de justesse, Meïling mit une main sur sa bouche pour empêcher le cris de surprise qui s’apprêtait à sortir de sa bouche. Elle se ressaisit de sa frayeur puis s’essaya sur la chaise de la table.

« Okaa-san, que faites-vous debout à cette heure-ci? »

Cette dernière ne répondit pas, retournant à sa lourde tâche qu’était de cuisiner un repas. C’était plutôt inhabituel! C’était toujours Meïling qui se faisait son repas. Autre chose inhabituelle chez sa mère, c’était cette petite expression crispée qu’elle avait sur le visage. Oh ce n’était pas très remarquable, une personne ne connaissant pas cette femme pourrait croire qu‘elle avait un visage sec et impassible quoique très beau, mais c’était sa mère. Une femme avec qui elle avait vécue pendant quatorze années, qu’elle a eu récemment. Elle servit un plat d’omelette avec de la viande pour le petit déjeuner. C’était un peu brûlé, mais vu qu’il était rare que sa mère cuisine, elle s’en délecta sans se poser de questions. De toute façon, si elle veut dire quelque chose à sa fille, elle le fera sans que Meïling est à dire quoi que ce soit.

Mais ce qui surprenait encore plus la petite douée des combats fut quand sa mère s’essaya à ses côtés pour prendre le petit déjeuner avec elle. Sa mère? Manger des Pains à la Pêche avec elle??? Meïling l’avait rarement vu manger! De tout le long du repas, mère et fille ne s’échangèrent pas un mot, pas un regard de la part de la maman. Ce fut uniquement lorsque la mère débarrassa la table (!) qu’elle ordonna à Meiling de prendre des vêtements dans lesquels elle serait à l’aise dedans. Mais la Demoiselle avait déjà mit plus des trois quart de son armoire dans une valise. Et vu qu’elle n’aimait pas beaucoup les robes, il n’y avait que des pantalons et des hauts chauds. Une jupe et une robe si il y avait une grande occasion qui se préparerait mais sans plus.



Arrivées à l’aéroport, sa mère l’avait emmené personnellement. C’était sûr maintenant, sa mère allait lui dire une chose importante, il allait se passer quelque chose au Japon et voulait passer le plus de moment possible avec elle. Sa valise à bout de bras, elles s’arrêtèrent devant le terminal de l’avion en partance pour Tokyo.

« Okaa-san... Je...
- Meïling... »

Puis la mère prit sa fille dans ses bras. Sous le choque, la petite ne bougea pas... Une telle marque de tendresse n’était pas leurs habitudes. Encore plus de la femme. Le choque passait, la jeune fille entoura la taille de sa mère de ses bras et s’y blottit.

« Meïling, écoute-moi, je ne peux pas t’empêcher d’aller au Japon... Il y a des choses contre lesquelles on ne peut aller dans la vie... Je veux juste te dire d’être forte ma fille, Use de tes capacités à bon escient, mais surtout... Je t’aime... Même si je n’ai jamais su te le montrer. »

Les derniers mots de la maman fit monter les larmes aux yeux de Meïling, qu’il était agréable d’entendre de tels mots, surtout dans la bouche de ceux qu’on aime par dessus tout... La petite resserra ses bras autour de sa maman et les larmes se versèrent sur ses joues. Elle en oublia de lui demander les raisons de ce comportement, tellement elle était contente.

« Moi aussi je vous aime, Okaa-san... »

Puis après avoir embrasser sa fille sur le front, cette dernière mit son bagage sur le tapis puis partie pour monter dans l’avion.



Après quatre heures et demie de vol qu’elle a passé à dormir, Meïling arriva enfin à l’aéroport de Tokyo. Récupérant son bagage, elle partie prendre un taxi. Le chauffeur l’a regardé d’abord bizarrement, mais quand elle sortie une grosse liasse de billet de sa poche, il fit un sourire à sa jeune cliente en lui demandant sa destination.

« Emmenez moi à l’école Tomoeda s’il vous plais. Et vite! »

Le chauffeur ne se fit pas attendre. En trombe, il mit pas longtemps d’arriver au quartier de Tomoeda. Alors que le chauffeur se gara devant l’école, la demoiselle descendit du véhicule après avoir payer le chauffeur et prit son bagage dans le coffre. La voiture partie, Meïling fit à peine une pas qu’une lumière violette apparue devant la grille. Elle brilla tellement fort que la fillette mit ses mains devant ses yeux pour se les protéger, en ce demandant se qu’il pouvait bien encore se passer. Les cartes faisaient encore des siennes? Elle était arrivée à temps peut-être. Puis la lumière s’atténua peu à peu pour finir par disparaître. Regardant autour d’elle, elle vit que rien n’avait changé. Peut-être était-ce « The Illusion » qui était derrière ce crime pas encore découvert. Sur ses gardes, elle se mit en position de combat, les genoux fléchis, un bras prés d’elle, l’autre en avant, les doigts droits et les pouces repliés sur les paumes.


Dernière édition par Li Meïling le Lun 16 Nov - 3:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Ven 13 Nov - 21:18

    [Premier post]

    Il le savait. Quelque chose clochait. Mais quoi exactement ? C’était différent que d’habitude. Déjà, il trouvait que la lumière était trop aveuglante à son goût, trop au point d’en fermer les yeux s’il voulait que les picotements au niveau de ces rétines cessent. Ensuite, la boule de poil n’avait pas encore ouvert ses grandes ailes ni sa bouche pour les aspirer. Et enfin… ce n’était pas le sceau de la Sorcière des Dimensions qui était apparu sous ses pieds mais un autre cercle magique, tout aussi lumineux que celui de Yûko, si ce n’est plus grand et de couleur doré … il lui était familier mais impossible d’y mettre un nom dessus. Le Ninja se sentit partir en arrière par la force d’un vent violent et perdant l’équilibre, c’était comme si juste derrière lui se trouvait un siège où s’assoir pour ne pas qu’il tombe. Il ne pouvait vraiment pas observer ce qu’il se passait, ses yeux se refermaient automatique afin de survivre à l’éclatante lueur brulante que dégageait le phénomène magique. Était ce l’œuvre d’un sorcier ? Peut être Fei Wang Read. Celui-ci les amenaient peut etre dans son repère pour en finir avec eux. Mais Kurogané n’avait pas peur de l’homme qui se cachait derrière toute cette machination ; en fait, il n’attendait que ça, l’avoir en face de lui pour lui planter sa lame au travers de son corps. C’est pourquoi le Ninja resta assez calme tandis qu’autour de lui, on se serait dit dans une tornade.

    Quand le vent se mit à se calmer et que tout redevient un peu plus tranquille, le Ninja ouvrit ses paupières et observa l’endroit où se trouvait. Hum… au milieu de chaises et de tables en rangés de 7, Kurogané était assis aux milieu d’une salle de classe. Il n’y avait pas trace du passage d’une petite tempête, tout paraissait à peu près normal. Sauf l’absence de monde. Sur les tables de ses voisins, des stylos, des compas ainsi que des équerres étaient abandonné, comme s’il y avait encore dix secondes, des personnes -sans doute des élèves- travaillaient ; d’ailleurs, des cahiers de devoirs et des livres de cours étaient ouvert ci et là, tous à la même page. Pour finir, le tableau face à lui illustrait la leçon du jour en haut au centre. « Mathématique » Des équations d’algèbres non achevé, écrient à la craie, narguait le Samouraï comme il se doit. Pourquoi son bureau à lui où il était assis était complètement vierge de trousse, de cahier ou de livre ? Occupait-il la place d’un absent ? En tout cas, Kurogané fut rassurer lorsqu’il se contempla de plus près ; non, il n’avait pas changé de tenue et son physique restait celui qu’il a toujours été. Qu’elle est donc la raison à ce qu’il se retrouve assis sur un pupitre ? Doit-il y voir un signe ? Ou alors un piège ? Tout à ses réflexions intérieurs Kurogané entendit alors la voix juvénile de Mokona aux pelages blancs.. Il n’y avait aucun signe des autres mais il semblerait que la petite boule de poil l’est accompagné lui en défaveur des autres membres de l’équipe. Pourquoi ? Bordel ! Où étaient-ils tous ? Ce n’était vraiment pas le moment de se séparer !

    - Kurogané est à l’école, Kurogané est à l’école !
    - LA FERME !

    Aimait-il l’école ? Cela dépendait de ce qu’il fallait apprendre. Les Mathématiques en l’occurrence, ce n’était pas trop son fort quoiqu’il n’était pas un cancre non plus, il se débrouillait. La chaise racla le sol lorsqu’il la recula d’un mouvement de son fessier et le grand Kurogané passa entre les tables pour ouvrir la porte. Personne ne l’accueillit dans le couloir. Il fit demi-tour et regarda par la fenêtre. Aucune tête dans la cour ou sur le terrain de sport. Mokona bondit de bureau en bureau et atterrit alors sur son épaule. Sa bonne humeur s’était quelque peu évaporé, la petit peluche avait compris que la situation pouvait être dangereuse, malgré le fait d’être dans une école. Une école devrait normalement être un lieu innocent où rien de fâcheux risque d’arriver ? Non ? Les longues oreilles de Mokona s’abaissèrent, découragées.

    - Mokona ressent une grande puissance autour de lui. Ce n’est pas Mokona qui a fait voyagé ses amis jusqu’ici, il promet, il promet.
    - Mais alors où sont Fye et la Princesse ? C’est quoi cette endroit ?

    Kurogané n’avait pas crié. Encore des emmerdes. De toute façon, ce n’était pas en criant que les problèmes se résoudront tout seul. Il soupira. Il fouilla la salle à la recherche d’affaires intéressantes mais n’y trouva rien à part son sabre. Il franchit alors la porte pour marcher doucement dans les couloirs de l‘étrange école déserte. Il y avait des sacs abandonnés sur le sol, tous pareil, noir et blanc, rien de plus glauque aux yeux du petite Mokona. Il appris au Ninja qu’on appelait ces sacs des « cartables » et comme cadeau de sa leçon du jour, il reçu comme remerciement un horrifiant et ironique regard noir à l‘odeur de la mort. Kurogané descendit un escalier et assez facilement, trouva le chemin vers la sortie ou plutôt si on puisse dire, l’entrée. Il ne croisa pas âme qui vive… Est-ce que cela signifiait que le premier qui bougera sera un ennemi ? Ami ou pas, Mokona ne semblait pas être très courageux et s’était caché sous la veste du Ninja, bien aux chaud, quoiqu’il ne faisait pas froid dehors. Les grilles apparaissaient droit devant et toujours sans un bruit et aux mêmes pas, Kurogané s’en approcha. Toujours personne pour l’arrêter. De toute façon… qui oserait l’arrêter ? Pff !Sans doute qu’ils se cachaient tous. Oui, peut être qu’il s’agissait de ça. Il portait tout de même un sabre et il était dans une école, les tout jeunes préféraient le laisser partir de peur de se frotter à la lame de son arme. La peluche fit soudain un drôle de bruit et immédiatement, une lumière, comme celle d’il y a une demi heure se manifesta. Immédiatement, Kurogané se mit à l’ombre derrière un arbre de la cour et ferma les yeux, attendant que la lumière s’arrête. Quand elle se fut dispersé, le Ninja remarqua une fillette, banale à première vue, habillé simplement, une petite chinoise si on se fiait à son visage. Celle-ci fixait et semblait chercher tous ce qui bougeait autour d’elle. Ce qui enflamma les sens de notre soldat, c’était la position de combat qu’elle avait tout de suite adopté.

    - Mokona ne ressent aucune magie… aucune.
    - Pas grave.

    Il courut alors, prenant son élan et fonça sur un banc, Mokona bien accroché à lui sous sa chemise afin de ne pas tomber. Après avoir sauté du banc, il sauta par-dessus la grille et se réceptionna habillement de l’autre coté, juste en face de la jeune demoiselle, sans doute très menaçant, toisant la gamine de toute sa hauteur. Il n’avait pas encore dégainé son sabre… il ne le fera que si elle commence le combat. Et encore… elle ne parait pas avoir d’arme en sa possession donc peut être que pour cette fois, il utilisera les arts martiaux. Quoiqu’il en soit, il était près.












Revenir en haut Aller en bas
Li Meïling
L'ex-Fiancée du Morveux
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/11/2009

Caractéristiques
Expérience:
870/1600  (870/1600)
Niveau: 4
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Mer 18 Nov - 12:45

Elle se préparait psychologiquement ainsi que mentalement. Si c’était ILLUSION, elle devait ne pas se faire surprendre. Tendant ses muscles, elle sentit une présence dans les environs. Pouvait-elle sentir la présence des Cartes à présent? Pas à son souvenir, alors pourquoi sentait-elle une présence? Pourtant, il semblait n’y avoir personne de ce qu’elle avait vu. Il y aurait pu y avoir plusieurs personnes dans le bâtiment mais elle ne sentait qu’une seule présence et dans la cour en plus. Pas à l’intérieur.

« Quoique tu soit, tu ne me fais pas peur, montre toi! Satané Cartes! Moi qui pensait qu’elles étaient sous haute surveillance avec Sakura, voilà que je vois qu’elles se sont encore échappées! Il ne sert à rien ce Gardien du livre en peluche! »

Elle entendit des pas puis vit une ombre sortir de derrière un arbre. Pourquoi la chose ou la personne avait-elle besoin de se cacher? Elle faisait si peur que ça? Cette ombre courut jusque devant le grillage puis sauta par dessus pour atterrir devant elle, quel frimeur, la grille était ouverte! Un grand homme lui faisait face, il avait des courts noirs, comme les siens, court et en bataille, rabattu vers l’arrière. Il regardait Meïling d’une maniére qui ne lui avait pas plus. Un agresseur? Il était très mal tombé! Elle était encore petite, entrant dans l’adolescence mais elle savait bien se défendre. La petite chinoise regarda l’homme de homme en bas. I avait un air de bourru, un grand gaillard débrouillard pur et dur... Mais la peluche blanche qu’il avait sur au niveau du ventre, sortant de sous sa chemise, cassée mais alors d’une des façons, ses airs de grand dur! Même elle, ne se baladait pas avec un nounours sur elle...

Meïling ne sentait pas la magie de la boule de poile, mais elle avait crut remarqué qu’il bougeait. Elle n’avait pas rêvé! La petite boule se dépatouiller pour sortir en dessous de la chemise pour attérir sur l’épaule de la filette et lui faire un bisou sur la joue avant de lui tendre la petite patoune qui lui servait de main.

« Je m’apelle Modoki Mokona, mais tu peux m’appeller Mokona, on se sert la pince?
- Hein? Mais ça parle! »

Elle était à moitié surprise, car elle connaissait une autre peluche qui parlait lui aussi. Mais comparé à Kelo, cette petite boule blanche avait réussit à faire tomber Meïling sous son charme kawaïesque, comme il avait l’habitude avait la gente féminine. Elle se remit droite normalement avant de lui faire un beau sourire et lui serrer la pince comme il le lui avait demandé.


« Tu es mignon toi! Tu as des pouvoirs magiques n’est-ce pas? C’est pour ça que tu parle! Moi c’est Meïling. Tu es toi aussi une créature de Clow Lead? »

Puis, elle perdit son sourire en voyant l’autre homme face à elle. Lui n’était pas mignon par contre, pas moche mais son air patibulaire ne lui donnait pas une aura sympathique... Voyant cela, Mokona grimpa sur la tête à chignon de la gamine et se tortilla sous tous les angles.


« Et lui c’est Kurogane, il a l’air méchant mais il est très gentil et il a un grand cœur, surtout pour Fye! »

Meï se demandait de quoi il parlait. Fye? C’est quoi ça? Un produit européen? Ce nom n’était pas asiatique en tous les cas. Elle était toujours sur ses gardes mais elle se pencha quand même dans un signe de salutation. Si c’était vraiment ILLUSION, elle aurait dû l’apparence d’une personne qui lui es chère et qu’elle voulait voir, comme Shaolan par exemple, mais elle ne connaissait cet homme ni d’Adam, ni d’Eve, elle ne se souvint même pas de l’avoir rencontré ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. Ni lui, ni même cette chose poilue.

« Enchanté! Je suis à la recherche de quelqu‘un mais je ne vois personne... Hormis vous... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Mer 2 Déc - 22:19

Désolée du retard, pardooooooon.


    Kurogané ferma les yeux et soupira intérieurement, bien décidé à ne pas montrer ses émotions oh si frustrantes et humiliantes soit-il. Le temps où il impressionnait ses adversaires par sa seule et unique présence paraissait révolu et très lointain, dans les méandres de l’oublie et des souvenirs. Ce n’était plus qu’une douce chimère l’époque où il tenait fièrement son sabre, le Dragon d’Argent, pour tuer toute trace d’être vivant -soldats ou monstres- qui osaient entrer sans permission dans le territoire de sa bien-aimée Princesse Tomoyo. Désormais, c’était à peine si on vibrait d’appréhension à son passage. Et tout ça à cause d’une petite peluche toute ronde et aux poils blancs-neiges qu‘il devait se trimbaler pou un voyage inter-dimensionnel. La jeune fillette n’avait été impressionnée par sa prestance qu’un lapse de temps très court avant de focaliser son attention sur autre chose, en l’occurrence, l’intrus, le nommé Mokona qui s’était soudainement montrée au grand jour. Quelle impression terrifiante donnait-il avec une peluche sur l’épaule ? Aucune ! Il va falloir orchestrer une discussion très sérieuse avec la boule de poil afin de mieux mettre les choses aux claires. Donc en gros, Kurogané se retenait férocement pour ne pas attraper la rondelle de mousse blanche et de l’écraser contre son poing en lui gueulant dans l’oreille qu’on ne devait pas sauter sur les inconnues mais de plutôt rester sur ces gardes en toute circonstance ! Combien de fois durant leurs aventures, le comportement importé de Mokona et de Fye leur avait joué des mauvais tours? Pas souvent en vérité puisque le Ninja avait toujours été là à temps pour les en sortir. Mais combien de fois hein ? Et le comble, c’est que ça ne leur servait pas de leçons, ils recommençaient comme deux enfants insouciants. Arg ! Etait-il donc la seule personne adulte dans cette équipe de déterrée ? Même Fye du même âge que lui se comportait comme un gamin irresponsable !

    Immobile à sa même place, Kurogané boudait sans trop prêter attention à ce qu’il l’entourait. Du moins jusqu’à qu’il observe l’échange de parole entre Mokona et la petit chinoise au nom de Meïling. Comme il l’avait soupçonné, elle ne dégageait aucune menace dangereuse. Elle savait visiblement se battre, pour l’avoir vu prendre une possession de combat, mais son intuition lui disait qu’elle n’était pas une menteuse ( enfin pas pour l’instant, qui c’est…) et qu’elle ne jouait pas un comédie pour les tromper. Elle parut en premier lieu surprise que la « chose » parle mais sembla rapidement s’en accommoder. C’était en somme, qu’une gamine comme les autres qui s’extasie devant le charme irrésistible d’un souriant ballon mousseux.

    La situation commença à changer lorsqu’elle énuméra la magie et prononça le nom du sorcier Clow Read. Et c’est qu’elle avait raison, il lui semblait bien que la Sorcière des Dimension, leur ai dit qu’elle avait créer les deux Mokona avec l’aide d’une second Magicien. Kurogané jeta un long regard soupçonneux et franchement foudroyant à l’adresse de la petite inconnue pour lui faire sortir les verres du nez et l'intimider. Ils se regardaient dans le blanc des yeux durant un moment jusqu’à l’intervention innocente de Mokona.

    Inutile de préciser les étranges pensées mi-sombres, mi-choqués du Ninja lorsque Mokona intervient pour la seconde fois. Cela eut le don de l’enfermer dans son mutisme. Un grand cœur pour Fye ? Il n’était pas du tout d’accord et cela l’énervait prodigieusement. Il pensait avoir été clair ? Il n’était pas du genre à laisser crever une personne sans raison. Ça aurait été Sakura ou Shaolan qu’il aurait fait pareil ! Les circonstances ont juste été que le malheur tomba sur Fye… un point c’est tout. Il croisa les bras sur sa poitrine avant de prononcer d’une voix grave.

    - Enchanté aussi. Nous cherchons également des gens, trois pour être exact mais il n’y a personne ici… hormis toi. Par contre, je t’ai vu arrivé par magie, une lumière t’entourait. Ça me rappelle la façon dont moi je suis arrivé. Mmm… aurais-tu des pouvoirs ? … il fit une pause avant de reprendre. Tu es venus ici de ta propre initiative ou on t’a forcé ?

    Mokona fixait intensément la petite chinoise, assez curieux de savoir ce qu’elle allait répondre tandis que Kurogané poursuivait.

    - Fye est l’un de mes compagnons, c’est un Magicien, il est grand, fin, blond et des yeux bleu…ah… non, les yeux dorés…

    Durant un long moment, les regards des deux Voyageurs restèrent vides, comme hantés par des souvenirs douloureux. Mokona tremblait de chagrin mais le Ninja gardait contenance. D’une toute petite voix, la boule de poil murmura.

    - Fye sourit tout le temps, même quand il est triste. Pour qu’on ne s’inquiète pas. Un peu comme Sakura. Fye et Sakura, ils sont pareils tous les deux ! C’est pour ça qu’ils restent ensembles, depuis l‘accident de Fye, parce qu’ils se comprennent. Ils se soutiennent. Shaolan a blessé Fye ; puis a blessé le cœur de Sakura. Shaolan n’aurait pas du partir, Shaolan aurait du rester. Pour Sakura. Pour continuer tout ensemble… comme avant.

    À la fin de sa tirade, Mokona sauta et vint se consoler dans le cou chaud du Ninja qui silencieux n’avait pas dit un mot et l‘avait laissé s‘exprimer. La petite créature s’était laissée emporter par ses émotions et n’avait pas pu s’empêcher de raconter la moitié de la vérité... mais dans les oreilles d’une inconnue, comment l’information serait-elle perçue? Tss… cela allait surement causer un malentendu… ils ne savaient vraiment pas sur qui ils étaient tombés….

Revenir en haut Aller en bas
Li Meïling
L'ex-Fiancée du Morveux
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/11/2009

Caractéristiques
Expérience:
870/1600  (870/1600)
Niveau: 4
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Mar 8 Déc - 19:46

Elle n’était pas du genre à craquer sur des petites peluches de pacotilles ou même les bibelots gnangnan que les filles en général aiment tant. Mais cette petite boule de poil était tout simplement A-DO-RABLE !!! Peut-être était-ce un de ses pouvoirs parmi tant d’autres de plaire à tout le monde, Meïling se demandait même si le blanc n’avait pas eu une personnalisation de Clow pour que ce soit les filles qui craquent sur cette peluche. Après tout, il avait fait ses Cartes avec des formes féminines, ce n’est pas pour rien, parce que c’était malgré tout, un homme, un concentré de testostérones et d’hormones. Elle osait même croire que Clow avait pu se réincarner en cette boule du nom de « Mokona ». Ce dernier, depuis qu’il était venu sur son épaule, n’arrêtait pas de couvrir la joue de la fillette de petit bisou. Après avoir demandé à la peluche si elle faisait partie du staff de Clow Read…

Entendant la voix grave de l'homme, elle le regarda avec une intense réflexion lisible sur le visage. Il disait être enchanté lui aussi mais elle n'en été pas si sûre de sa sincérité... Pourquoi? Bonne question! Peut-être le ton de méfiance qu'elle a put lire dans ses yeux. Shaolan avait exactement la même lorsqu'il se doutait de quelque chose ou même de quelqu'un. Quand ce dernier lui demanda si elle avait des pouvoirs magiques, elle Meï se mordait l'intérieur de sa joue pour se faire saliver. Elle avait toujours été complexé par petit problème et ne comprenait pas pourquoi elle était la seule à avoir ce manque d'héritage génétique. Après avoir secoué négativement la tête à la première réponse, un peu triste, elle détourna le visage pour regarder Mokona sur son épaule, toujours sur un ton calme :


"On m'a forcé à venir... Et je n'ai aucune idée de qui..."

Elle prit la boule blanche de son épaule pour le caler au creux de sa main et lui caresser la joue de son index, toujours une bouille de tristesse sur le visage. Même le plus petit des pouvoirs aurait fait l'affaire, même simplement avoir le don de sentir un Carte... L’homme à l’humeur aussi joyeuse qu’un rouleau de papier toilette lui raconta enfin ce qu’était « Fay ». Un ami à eux apparemment, et plus pour l’homme pet sec selon « Mini Clow »! Mais ça ne regardait pas la Demoiselle après tout, chacun aime qui il veut. Cette dernière caressait toujours les poiles duveteuses de Mokona en écoutant d’une oreille l’autre homme. Elle avait même droit à une description physique de cet homme, bien qu’elle n’est rien demandé. Mais ce qui l’a surprenait, c’était comment de « yeux bleus » on pouvait passé à « yeux dorés »? et il s’était arrêté d’un coup. En tournant la tête vers le type, elle put y voir quelque chose de trouble dans son regard, Mokona était plus expressif, Meï y déceler de la tristesse, peut-être était-ce la même chose pour l’homme, et qui racontait leur passé... Et d’après ce qu’elle a put entendre, ça n’avait pas été rose tout le temps. A la fin de sa petite tirade, la petite boule de poile se réfugia dans le cou de l’homme à l’imposante allure pour y pleurer, ce dernier ne disant mot mais que son expression n’en disait pas moins.

Sur le coup, Meïling les regardait avec autant de tristesse qu’elle avait entendu dans la voix de Mokona. Étant très sensible elle-même malgré son caractère brute et un peu garçon manqué, elle n’était pas restée indifférente à leur histoire et une petite larme coula sur sa joue. Elle pleurait pour des inconnus! Mais voir le « Mini Clow » aussi mal lui avait pincé le coeur. Elle restait silencieuse un moment, les laissant reprendre leur calme. Puis après essuyer l’unique larme sur sa joue, elle ouvrit de grands yeux d’étonnement.


« SYAORAN? SAKURA???? »

C’est elle qui avait rêvé ou elle avait bel et bien entendu ces prénoms de la bouche de l’homme qui ne lui avait toujours pas dit son prénom soit dit en passant. Après avoir cherché sa valise des yeux, elle le trouva toujours prêt de la grille pour s’agenouiller devant et y prendre un paquet de kleenex. Elle en tendit un pour chacune des personnes présentes puis reprit de sa voix assez grave.

« Vous connaissez réellement Syaoran et Sakura dites-moi??? Syaoran est mon cousin et Sakura est une amie que je suis venue voir! »

Dit-elle en montrant sa valise de son pouce. Elle ne savait pas si ça avait été le moment propice pour parler de ça, mais les voir aussi mal, elle n’aimait pas ça. Un peu plus et c’était partie pour une déprime générale et elle ne voulait pas changer son image de dure à cuire à celle de guimauve! C’est pour ça qu’elle se mit une gifle virtuel pour se resaisir. Devant des étranges en plus, mais quel était le pire? Montrer sa nature fleur de peau à sa mére qui elle, était en plus coincée qu’un doigt dans une porte ou à des étrangers qui ne savent rien d’elle mais qui lui colleront une étiquette pour les temps à venir, si jamais du temps, elle en passerait un long avec eux.

« Et que ce passe-t-il ici, comment savez vous que c’est une lumiére violette qui m’a emmené « ici », c’est où ici! »


Dernière édition par Li Meïling le Sam 26 Déc - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Lun 21 Déc - 19:33

    Si Shaolan avait belle et bien une cousine, Kurogané et Mokona n’y pouvait à vrai dire rien puisqu’ils n’étaient pas au courant de la vie du Shaolan. Kurogané, lui, se posait désormais la question du quel Shaolan exactement il s‘agissait. Celui qu’il avait rencontré chez la sorcière des dimensions et qui depuis le début, était leur compagnon ou celui de Tokyo, apparaissant après des années de captivités dans le repères de Fei Wang Read. S’il s’agissait du Shaolan Clone, alors cette soi-disante cousine devait normalement provenir du Pays de Clow, pays d’où était sensé venir Shaolan, celui-ci ayant passé toute son enfance là-bas. Donc… Est-ce que cette Meiling venait du Pays de Clow ? On s’habillait ainsi au pays de Clow ?

    Seconde hypothèse, elle était la cousine de l’autre Shaolan, celui dont il ne connaissait pas le passé ni le pays d’origine. C’était tout simplement possible et plausible qu’elle soit sa cousine. Savait-elle alors que son Cousin avait été emprisonné durant une dizaines d’années par un maléfique sorcier ? Depuis quand ne l’avait-elle pas vu ? Kurogané analysait et retournait les deux hypothèses dans sa tête, ayant une nette préférence pour la deuxième.

    Maintenant Sakura… Sakura était une amie qu’elle avait dit. Sakura venait du pays de Clow, c’était certain. Kurogané était donc de plus en plus certain que cette Mailing provenait du pays de Clow.

    Puis soudain, il se souvient d’un élément essentiel… les dimensions et leurs doubles d’un monde à l’autre. Par exemple, fugacement, il vit une princesse Tomoyo et à coté d’elle, une autre Tomoyo, réplique exacte mais venant d’un monde parallèle. Il ne fallait pas laisser cette 3ème Hypothèse de coté. Comment allait-il expliquer à cette Miss chinoise qu’il parlait peut être pas des même Sakura et Shaolan. Il était dans une impasse… par où commencer. Il devait éliminer par étape. Comment s’y prendre la plus efficacement possible ?

    Kurogané était en pleine méditation, de plus en plus près de la solution lorsque Mokona s’exclama, ayant enfin arrêter de se moucher dans son col. Il répondait à la question de la jeune fille.

    - On ne sait pas. Mokona ne sait pas. Kurogané ne sait pas. Ici, c’est une dimension où personne n’habite, l’école est déserte. On nous a amené nous aussi, de force. On a été séparé de Fye, de Sakura et de Shaolan.
    - Ah … Kurogané venait d’avoir une révélation… tu es notre traducteur, comment vont-ils faire ?

    Kurogané en fut déconcentré, il ne put s’empêcher de voir 2 imbéciles tenter de parler avec un 3ème. Sakura et Shaolan venant du même endroit, il parlait la même langue mais en ce qui concernait Fye, il devait être aidé de Mokona pour se faire comprendre.

    - Oh ! Le visage de Mokona s’éclaircit alors de son plus beau sourire. Mokona ne l’a pas dit à Kurogané mais la traduction est hors service depuis notre arrivé dans l‘école.
    - Hein !! Et ce n’est que maintenant que tu le dis ? Ça veut dire quoi au juste ?
    - Ça veut dire qu’une magie le fait à la place de Mokona !
    - Uh !

    Un silence s’en suivit. Leur cerveau était court-circuité, impossible de réfléchir posément. Qu’Est-ce que cela pouvait bien vouloir dire ? Complètement dépassé par les événements, Kuragané décida de poser la question fatale, au moins pour sortir du filet à poisson dont-ils s’étaient embobinés.

    - Est-ce que … il fit une pause pour bien la regarder… le pays de Clow t’évoque quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Li Meïling
L'ex-Fiancée du Morveux
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/11/2009

Caractéristiques
Expérience:
870/1600  (870/1600)
Niveau: 4
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Mar 29 Déc - 3:11

Il était devant elle, à réfléchir à ce que lui seul sait quoi et tout seul dans son coin. Son expression était sec mais surtout concentré tel un mathématicien qui cherchait à résoudre une équation qui faisait plus de quinze lignes de long et trois mètres de largueur. Et au fur et à mesure qu'elle l'observait, Meïling avait l'impression de regarder un chien au garde à vous, prêt à partir en chasse contre le pauvre lapin qui est et restera pour toujours, la pauvre proie. Elle s'en serait esclaffée de rire par terre si elle n'était pas encore sous le coup de l'émotion après le récit du Mini Clow en personne.

Puis ce dernier répondit à la question de la fillette aux chignons en lui répondant qu’ils s’étaient venus par on ne sait miracle et lui préciser que l’école était vide. Mais c’était impossible, elle avait passé un bout de sa scolarité dedans et elle sait qu’il y a au moins encore trois classes à cette heure-ci! Notamment la classe de Shaolan et de Sakura. Mais aussi qu’ils avaient été séparés de ces deux derniers et de leur Fye, qui apparemment, était leur ami en commun. Meïling eut un pincement au coeur, elle pensait que son cher cousin chéri lui disait tout ce qu’il faisait dans son quotidien, sa romance avec Sakura, les cours, les activités extra scolaire, ses nouveaux amis et tout... Mais de ces trois là, ni Shaolan, ni Sakura ou Tomoyo n’en a dit quoique ce soit. Puis elle se ressaisit. Justement, Shaolan lui disait tout! Peut-être qu’il avait simplement oublié ou même que ce n’était qu’une simple rencontre... Dans ce cas, pourquoi les appelaient-ils par leurs prénoms? Ici, on n’appelle pas impunément une personne par son prénom rien qu’avec une simple rencontre. Ils devaient se connaître depuis un bon bout de temps à son humble avis.

Alors qu’elle même était en pleine instance de grande réflexion, elle fut « déconcentrée » par leur discussion. Ils parlaient de se "comprendre" avec un "traducteur". Plus par habitude de jeunesse que par réflexion, Meïling penchant la tête sur le côté, se demandant bien visiblement sur sa figure, de quoi il pouvait bien parler. Mais lorsque le petit Mini Clow évoquait de la magie dans l'affaire, tout s'expliquer. On peut tout faire par magie. Sauf une chose... On y peut rien... Puis le grand homme à la musculature imposante et aux cheveux ébène lui demanda si le "Pays de Clow" lui disait quelque chose. Si Clow avait un pays qui portait son nom, personne dans sa famille ne le savait. Ni sa mère, ni sa tante n'était au courant! On lui avait tout apprit sur son ancêtre, sa magie, sa vie, sa mort... Mais pas ça. Ou peut-être qu’ils le savaient mais qu’ils jugent la petite fille à tête de chignon digne d’être au courant. Cela l’étonnerait beaucoup, surtout de la part de sa mère.


« Clow est mon ancêtre mais je ne sais pas si il a un pays en son nom. Si c’est le cas, personne dans notre famille ni celle de Sakura n’est au courant! »


Elle avait cette phrase avait son assure naturelle, presque à la limite de l’arrogance. Elle était fière d’être de la famille du plus grand magicien que le Japon est connu même avec ses lacunes et elle le faisait savoir. Elle se dirigea vers sa valise presque aussi qu’elle pour la prendre et tirer le manche à bout de bras sans pour autant faire un grand effort. Malgré sa taille et son âge, elle n’en été pas moins faible mais que à usage défensive.


« Je ne sais pas ce qu’il se passe mais j’aimerais bien le savoir, tout comme votre nom si ça ne vous dérange pas! Je n’ai pas pour habitude de parler à des étrangers, surtout si eux, ont un air louche! »

Elle disait cette phrase en regardant l’homme avec méfiance et sur un ton autoritaire qui lui était naturel. C’est qu’il ne mettait pas les gens en confiance ce type! Puis son regard se porta sur le bâtiment où elle a vécu un petit moment. Elle se demandait si il était vraiment vide, mais elle ne sentait pas de présence, elle accorda donc le bénéfice du doute à cet homme. Ce n’était pas une raison pour ne pas bouger d’ici!

« Ce n’est pas en ne bougeant pas, à rester ici immobile qu’on y trouvera quelque... »

Avant qu’elle n’est pu terminer sa phrase, un tremblement de terre secoua tout sur son entourage. Les immeubles, les arbres, le sol, tout et la petite Meï tomba à la renverse sur le torse de son interlocuteur, un peu hébété de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Lun 4 Jan - 20:28

[Kurogané change de couleur parce que le noir on voit rien]

Les oreilles du petit Mokona se dressaient au dessus de sa tête et la nuque de Kurogané se pencha légèrement sur le coté, sourcil froncé… ils se regardèrent ensuite dubitatif devant la réponse de la jeune fille aux couettes brunes devant eux. Le ninja ne prêta pas attention au ton arrogant dont s’adressait la jeune fillette, elle paraissait tout simplement être très fière d’être de la famille du dénommé Clow Read. Lui ne l’aurait voulu pour rien au monde, cela aurait voulu dire qu’il était parenté avec cet infâme Fei Wong Read, machinateur, manipulateur, perfide, turpide, con, salaud, machin à mettre à la poubelle... La liste est longue.

Quoi qu’il en soit, elle venait de leur fournir des renseignements constructifs : elle ne connaissait pas le Pays de Clow mais connaissait Clow Read, celui-ci étant vraisemblablement un lointain et célèbre ancêtre de sa famille. Mais surtout, ce qui mit la puce à l’oreille aux deux voyageurs de dimensions, c’était que ni Sakura ni Shaolan semblaient être au courant de l’existence du Pays. Elle venait donc de répondre à leur principale question : ils parlaient de deux Sakura et Shaolan différents. Les leurs n’étaient pas les siens. Le Ninja et la petite créature blanche avait bien avancé dans leur hypothèse, ils étaient à présent fixé, les explications seront moins vague mais néanmoins toujours aussi difficile à gober. Grosso modo, ils venaient de rencontrer une jeune chinoise, une cousine d’un Shaolan d’une autre dimension et amie d’une Sakura, elle aussi provenant d’une autre dimension. Comment allaient -ils pouvoir aborder le sujet des dimensions ?

La jeune Mailing fit un geste pour prendre sa valise et peut être quitter les lieux. Elle leur demanda les noms, ce dont, une nouvelle fois, les deux voyageurs s’entreregardèrent parce que Mokona, tout juste quelque minutes avant, avait déjà dit le leur, sans doute ne les avait elle pas retenu. C’est Kurogané qui recommença les présentations, coupé parfois par Mokona.

- La boule de Poil se nomme Mokona…
- Modoki Mokona !
- Et moi je suis Kurogané.
- Kuro-pon !
- La ferme !

Une fois fait, ils observèrent l’école et d’un commun accord, parut se décider à bouger. Kurogané se contenta d’hocher la tete tandis que Mailing suggérait de ne plus rester immobiliser. Elle fut couper dans sa phrase par un grondement suivis d’un tremblement de terre. La première vague était assez faible mais parvient à déséquilibrer la petite chinoise qui en tomba sur le torse du Ninja aux yeux rouges. Ayant l’habitude avec Sakura, Kurogané l’aida à se remettre bien droite. Dans un silence total, ils attendaient la suite des événements mais rien ne se produisit. Mokona murmura.

- C’était quoi ? Mokona n’a pas senti la présence d’une plume.
- Alors ce n’était pas une plume. C’était simplement une secousse.

La simple secousse reprit alors de plus belle, sa seconde vague se produisit quelques secondes après la première. Sous leur pied, on pouvait entendre le craquement de la terre. Quelque chose approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Kobato
Offreuse de Bonheur
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/01/2009

Caractéristiques
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Niveau: 99
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Lun 4 Jan - 20:31




    Au milieu de la cour de l’école, un volcan émergea et en sortit non pas de la lave en fusion mais une créature de roche et de pierre, gigantesque et impressionnante. Il s’agissait de Earthy, la carte de la terre, la carte élémentaire la plus agressive du jeu de Clow. Que faisait-elle là ? On ne le savait pas mais en tout cas elle ignorait les deux humains et la peluche en contre bas, à l‘entrée du portail.

    Elle ouvrit en grand le bec d’oiseau qui constituait sa tête et poussa un long et assourdissant cri de reptile. Cela se voyait qu’elle était en passe de tout détruire autour d'elle, dangereuse et menaçante. Mais qu’avait-elle donc, on aurait dit qu’elle était en colère. Ses petits yeux noirs cherchaient quelque chose. C’est alors que sautant du toit de l’école, une autre créature, toute de rose vêtue, vint sauter et marcher sur le corps en forme de serpent de la carte de la terre.

    Celle-ci, à chacun de ses pas, laissaient des empruntes grosses comme des assiettes à pizza. Les hurlements de Earthy laissait présager qu’elle avait mal et que sa rage augmentait. Coups de points et coups de mâchoires s’échangèrent sans résultat puis enfin, lorsque Power, car il s’agissait bien d’elle, la carte de la force, sauta en s’éloignant, Earthy ne la loupa pas et l’envoya valdinguer d’un coup de queue. La petite silhouette rose vint s’écraser contre la fontaine, la fracassant au passage. Elle y resta immobile, la tête dans l’eau. Pendant ce temps, la carte de la terre replongeait dans les profondeurs de la planète, disparaissant.

    Power finit par se relever, était-elle épuisée ? Était-elle mal au point… ça ne se voyait pas. Elle sortit de la fontaine en ruine, toute mouillée et prit le chemin pour quitter les lieux. Le groupe de Kurogané, Mailing et du petit Mokona lui barrait le passage…


Earthy est partie, impossible de la faire revenir.
Les gestes de Power peut être interpréter comme il plaira.
Son combat avec la carte de la terre l'a affaibli mais ce n'est pas une raison pour faciliter la victoire. Je veux de l'action avant tout.


Revenir en haut Aller en bas
Li Meïling
L'ex-Fiancée du Morveux
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/11/2009

Caractéristiques
Expérience:
870/1600  (870/1600)
Niveau: 4
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Sam 16 Jan - 18:50

Une simple secousse hein? Meiling n'en était pas si sûre elle... Après une nouvelle vague de tremblement de terre, la gamine peut constater une chose, voir deux, avec de grands yeux ronds. Deux cartes de Clow qui se battait sauvagement, comme si leurs vies en dépendaient! S’écartant du torse de l’homme, Kurogane si elle avait eu le temps de bien comprendre, elle courut devant la grille de l’école, prenant un barreau dans chaque main et essayant d’identifier quelles Cartes était présentes. Elle reconnut la petite fille rose avec un short bulle et coiffé de couettes qui était la puissante Carte « Power » qui se prenait une correction de la part d‘Earthy. Power était certes une gamine arrogante et prétentieuse qui ne loupait jamais une occasion pour prouver à qui veut l’entendre ou plutôt la voir et même si Earthy était assez violente dans son genre, Meiling ne voyait pas pourquoi ces deux filles en puissance se battaient ainsi...
Et d’après ce que pouvais voir la petite Chinoise, Power était en train de s’en prendre une bonne, de raclée...


« Mais qu’est-ce qu’ils leurs arrive! »

Et cette dernière Carte finit brusquement son vol plané dans la fontaine de la cour de l’établissement et y resta un bon moment. La préadolescente crut qu’elle avait été grièvement blessée, car une Carte ne peut mourir. La demoiselle à chignon ouvrit la grille qui était devant elle pour entrer dedans et piquer un sprint, la petite asiatique courant très vite. Il fallait à tout prix empêcher les Cartes de repartirent, et en particulier Earthy qui était bien plus dangereuse que Power, mais le temps de traverser la cour, la Carte élémentaire avait déjà disparu. Ralentissant à vue d’oeil, elle finit par s’arrêter quelques mètres à côté de la fontaine où était encore Power, la tête sous l’eau. Meiling baissa la tête et tapa du pied au sol, assez violent pour montrer toute sa frustration.

« Et zut! Pourvu qu’elle ne fasse pas d’autres dégâts ailleurs! »

Néanmoins, elle avait toujours la Carte Power avec elle, posant ses yeux rouges sur la petite toute rose, elle put constater qu’elle commençait à disparaître peu à peu. Fléchissant légèrement les jambes, elle positionna un poing prêt de son visage et un autre devant elle, en signe de protection. D’une voix rauque et des yeux durs, elle attendait la Carte.

« Reste là toi, tu ne fais pas le poids face à moi! »

Avec ça, Meiling savait que la Carte allait rester, sa fierté et son orgueil en seraient pour beaucoup. Et comme elle s’attendait, elle reprit sa couleur vive et sortit enfin la tête de sous l’eau. La chinoise ne savait toujours pas si elle pouvait faire le poids contre elle, elle sera fixée, elle avait passé tellement de temps à s’entraîner dur pour être capable d’affronter une Carte sans avoir recourt à la magie. C’était le moment de vérité, voir si elle pouvait y arriver ou non. Elle lança un regarde vers l’homme et la boule qui avait prit cachette dans son col de haut. Non. Elle ne pouvait pas le laisser affronter une telle chose si dangereuse. Elle ne savait pas si il était capable de se défendre comme elle en était capable, mais elle n’allait pas le laisser prendre un tel risque.

La Carte attrapa la Fontaine à deux mains pour l’arracher de son emplacement, un sourire aux lèvres et le lancer en direction de Meïling. La fille coiffée de chignon n’attendait certainement pas que l’objet soit assez prêt d’elle pour l’esquiver dans un saut latéral. Malgré son combat contre Earthy, il lui restait toujours quelques ressources. La chinoise aurait aimé qu’elle soit un peu plus faible et elle put constater que c’était le cas quand la Carte vacilla quelques peu sur ses jambes. Une chance. Power courut en direction de Meïling, créant à chaque pas un trou béant dans le sol pour essayer de lui mettre un uppercut. Coup que Meïling réussit à éviter aussi.
Heureusement pour elle. Un contacte, un seul, et c’en était finit d’elle. Elle le savait bien. Dans son élan, elle lui attrapa le poignet et passa rapidement sous l’aisselle du bras qu’elle avait attrapé puis le tira violement, la versant tomber à la renverse au sol mais Power retomba sur ses pieds après ce salto arrière. En tombant, un grondement sourd suivit d’une grande secousse se fit sentir au contacte de la fillette avec le sol. On ne dirait pas comme ça mais elle pesait son pesant cette là, à chaque mouvement de sa part était un risque!
Meiling pesta, elle avait encore de la force... Pas étonnant venant de cette Carte. Elle ne lui avait pas lâché le poignet, la chinoise pivota sur elle même pour faire passer la Carte au dessus de son épaule mais celle-ci lui mit un coup dans l’épaule, envoyant Meï valdinguer un peu plus loin. L’humaine atterrit à pied joint et intacte, du moins, elle aurait pu être pire. Son épaule lui, était à peu prés hors service, comme elle se doutait de chaque contacte mais moins qu’elle n’avait pensé, ce qui prouvait que Power n’était pas ressorti indem du face à face avec Earthy. Tout n’était pas totalement perdu!

Elle jeta un oeil vers Kurogane et Mokona, pour le moment, la Carte ne les avait pas attaqué. Pourvu que ça dur, elle ne se le pardonnerait pas! Pensant à ça, elle courut vers Power, il était vrai qu’elle avait une force titanesque mais elle n’était pas insensible, elle pouvait se recevoir des coups. Ne voulant pas se retrouver avec un bras broyé, elle préféra utiliser son jeu de jambes. Elle appuya ses mains au sol pour passer ses pieds autour de sa tête et l’attirait au sol, lui fracassant le nez. Une pression sur ses mains suffit à la faire revenir sur ses deux jambes, la même pression lui ayant fait souffrir son épaule.
Levant sa jambe gauche au dessus de sa tête en mouvement de demi cercle, Meïling l’a rabattait sur Power mais cette dernière roula sur le côté. Le talon qui devait atterrir sur la tête de la Carte finit sa course au sol, l’impacte créant une immense cratère encore plus grand que les pas de la puissante enfant, avec un grondement sourd qui ressemblait à un coup de tonnerre. La regardant avec étonnement, Power comprit que ce coup devait être le coup de grâce. Elle fixait cette humaine qui pouvait détruire des pierres à pieds nus, enfin nus, un pied dans un soulier. L’humaine en question lui fit un signe de tête lui demandant de venir, comme un défi.

Pour Meïling, ça devait en finir! N’attendant plus la Carte vint vers elle avec un regard des plus mauvais, comme si elle avait l’instinct tueur. Elle donna plusieurs coups qui finirent dans le vide mais elle décrocha son dernier poing dans le ventre de la chinoise, lui faisant cracher du sang et un grand bruit creux de l‘impacte sur son ventre lui remonta jusqu‘aux tympans. Et sous l‘effet de surprise, Power mit une gifle à Meïling, lui mettant les yeux en orbite. L’humaine recula légèrement penché au dessus du sol, un peu secouer par ce violent impacte. Elle se redressa bien vite, à son tour, elle donna un coup de pied latéral au tibia de Power, avec une rapidité et une précision effarante. Elle enchaîna sans s’arrêter avec un autre coup de pied un peu plus haut sur sa hanche, puis un autre directement en pleine tempe, chaque coup raisonnant comme une violente claque très sonore et chaque fois blessant et déstabilisent Power. Elle fit un tour sur elle-même pour lui asservir un autre coup de pied pivoté dans la tête puis un autre dans le menton avant de la terminer avec un uppercut, le même que la Carte avait voulu lui mette au début.

Cette dernière vola au loin, atterrissant lourdement sur le dos et resta inerte au sol. Très essoufflé, Meïling se tint la bras avec l’autre main et avança vers la petite. Elle avait les yeux clos, et ne bougeait plus d’un pouce. La chinoise n’avait aucune idée de comment elle allait lui rendre sa forme originelle. Seule Sakura avait put une telle chose à sa connaissance, même son cousin n’y arrivait pas. Mais chose bizarre, elle devint de plus en plus transparente et quelques filaments argentés s’intégrer à l’intérieure de Meïling. Elle sentit comme un courant glacée parcourir ses veines et Power disparue entièrement, sans laisser de traces hormis plusieurs cratères. Meïling n’eut pas le temps de se demander où elle était, qu’elle s’évanouit sur le champs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Ven 29 Jan - 16:11

Les yeux de Kurogané n'osaient plus cligner des paupières, ceux de Mokona non plus, ils étaient très surpris, de sous la terre vraisemblablement paisible et banale venait de surgir une créature fait de pierre et de bloc de roche. En gros, ce qu'il voyait dépassait tout ce qu'il avait à présent vu jusqu'à présent. Kurogané restait sur ses gardes, même les démons de son pays ou ceux du Pays d'Oto n'étaient rien comparé à la force et à la charge magique de cette 'chose'. Une aura foutrement puissante s'imposait et se propageait de part et d'autre de l'atmosphère, comme une odeur, comme une onde de choc. C'était finalement tout sauf une plume et encore moins une simple secousse comme il l'avait préalablement suggérer à Meiling et Mokona. Les oreilles de la petit boule de poil entourait le cou du Ninja, à la recherche de réconfort.

-C'est l'une des cartes du créateur de Mokona, de Clow-Sama. Mokona ne comprend pas ce qu'elle fait là. Mokona n'arrive pas à joindre son double pour avoir des informations. Mokona n'y arrive pas. Mokona a peur. C'est dangereux, c'est très dangereux. C'est la plus puissante, c'est la plus méchante, c'est la plus horrible.

Les paroles de la peluche blanche s'évanouirent lorsque Earthy poussa un long et menaçant hurlement, son bec grand ouvert. Comme s'il s'agissait d'un appel, une invitation au combat, une autre créature fit son apparition, son petit corps rose facilement repérable sur le toit de l'école Tomoéda. En avalant ses oreilles, Mokona étouffa le cri de détresse qu'il était sur le point de lâcher, ses yeux doublement énormes. Kurogané posait sa main sur le pommeau de son sabre. Alors là, c'était le pompom. Une ne suffisait pas, il fallait qu'une seconde ramène sa fraise.

-Et elle là, la rose, c'est aussi une invention de ton créateur ?

Kurogané savait très bien qu'elle en était une et franchement, il se demandait à quoi pouvait bien penser ce Fou de Magicien quand il a crée ses deux créatures. Celles ci ne se préoccupaient nullement de leurs présences, elles s'envoyaient des attaques l'une contre l'autre sans réfléchir au conséquences. On aurait dit un gigantesque serpent de roche et une petit poupée en porcelaine, comme celles qu'on offrait aux petites filles à l'âge de leur 5 ans. Kurogané fixait les capacités physiques de la petite fille toute rose, le moindre de ses pas produisait des cratères. Mais cela n'était rien comparé aux mouvements de la grosse bête serpentine, elle causaient des tremblements sous leur pied et Kurogané soupçonnait pour très bientôt un éboulement, voir une fissure. Sur cette pensée, il jugea bon de prendre les initiatives et de suggérer à ses deux compagnons de s'éloigner. Mais il n'eut le temps de rien dire que Mailing lui filait entre les doigts. Le ninja se s'attendait pas du tout à ce que la jeune chinoise s'éloigne soudainement de lui pour s'approcher des grilles du portail et observer minutieusement les deux créatures. Il la surveilla mais cela ne suffit pas, voilà-t-il pas qu'elle partait vers la fontaine, l'endroit exacte où la fille rose avait chuté, probablement qu'elle s'était évanouie, elle venait de se prendre un sacré coup de queux dans la figure. Dans un dernier tremblement de terre, le serpent de roche disparut. Les secondes qui suivirent se montrèrent très calme. Si on pouvait comparer, c'était comme sortir d'une discothèque, le silence absolu soudainement apprécié à sa juste valeur.

Kurogané vit la fille rose disparaitre, devenant de plus en plus translucide. Il se disait, pourquoi pas ? Personne n'avait été blessé et il ne sentait pas le besoin d'aller dérouiller pour se venger. Mais bon... ce n'était pas du tout la façon de pensée de Mailing Li ! Sous les oreilles estomaquée du Ninja, elle invita la combattante écarlate à venir se battre. Ce qui suit alors resta dans sa mémoire pendant surement un très long moment. Il avait visiblement surestimé la jeune collégienne d'à peine 13 ans ! Elle se battait comme un Maitre, posée, calme, confiante, patiente, efficace. Mokona finit par l'encourager avec des cris tandis que Kurogané se préparait à tout moment d'intervenir pour la protéger en cas de gros pépin. Le coup de grâce fut la toute dernière minute du combat, une fin de feu d'artifice, Mokona applaudit comme une petit fou quand la carte tomba inerte et fusionna avec le corps de Mailing. Kurogané la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol et ce face d'avantage mal. Il la porta et la déposa délicatement sur un banc de pierre intacte, à proximité de deux arbres en bonne santé. Maintenant qu'il regardait bien, aucune végétation n'avait été dérassiné, si ça c'était pas étrange...

- Elle a des fractures ? demanda mokona.
- J'ai bien observer le combat, elle a protégé ses points vitaux.
- Alors elle n'aura rien de grave ?
- Hum, on doit quand même lui faire les premiers soins !
- Mokona veut aider ! Mais comment on va faire ?

Trouver un Hôpital ? Mais Kurogané se sait pas où il se trouvait ! Et si là bas, il n'y trouvait personne et que l'endroit était désertique comme cette école... l'école... mais oui, l'infirmerie, il trouvera certainement des produits pharmaceutiques ! Le Ninja se leva pour Pendant que Kurogané réfléchissait, un miracle se produisit.

- Kurogané regaaaaaaarde.

Effectivement, si on regardait de plus près, hé bien, les bleus guérissaient ainsi que les graves blessures, comme par exemple, son bras. Comment cela était possible ? Peut être ... que la fille rose à l'intérieur de son corps guérissait les dégâts qu'elle a causé à son désormais nouvelle maitresse ? Kurogané et Mokona restèrent longuement avec la jeune endormie attendant qu'elle se réveille. Kurogané patrouillait à la recherche d'une âme perdue puis Midi passa puis l'après-midi. Finalement, Kurogané décida de chercher de la nourriture dans l'école car il mourrait de faim et surement la petite aussi à son réveil. Seulement quand il revint, elle n'était plus là...

(Dis le moi si la fin ne te convient pas, je n'ai pas d'autre idée. =\)
Revenir en haut Aller en bas
Kobato
Offreuse de Bonheur
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 29/01/2009

Caractéristiques
Expérience:
1000/1000  (1000/1000)
Niveau: 99
Cartes/Plumes/Objets : :

MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   Mer 3 Fév - 17:23

    Li Meïling a attrapé une Carte de Clow


    Spoiler:
     

    [Li Meïling ---> Libre ]
    [Kurogané ---> Rencontre au delà du Miroir... [PV Kurogane et Seishirô]]

    Li Meïling : + 2970 pts d'EXP
    Kurogané : + 2470 pts d'EXP

    ~ ¤ ~

    Li Meïling passe au niveau 4.
    Kurogané passe au niveau 3.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Une nouvelle tête n'est pas forcément agréable! ~ [PV Kurogane Youhou] (Clow Card)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin du rp: On finira forcément sous le gui {OK}
» Des lunettes classes vont forcément avec un fruit classe ...
» Les Ev's / Les IV's ou DV's
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Amoureux ne veut pas forcément dire sages ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CLAMP's World :: Tomoeda :: Ecole Tomoeda :: ~ Cour de Récréation-
Sauter vers: